Jardins du Tiers-Paysage

 

Le jardin du Tiers-paysage proposé pour le Toit de la Base sous-marine de Saint Nazaire est composé d’espèces appartenant au Tiers-paysage de l’Estuaire et, pour partie, d’espèces convergentes compatibles avec le climat et l’absence de sol de la base. Il se divise en trois parties :

 

Le bois des Trembles occupe la partie achevée du toit où les poutres en béton couvrent les chambres d’éclatement, selon le projet d’architecture militaire d’origine. Cent sept trembles (Populus tremula) émergent de ces chambres au travers des poutres et constituent un bosquet en surface. Les feuilles au revers clair scintillent au moindre vent.

 

Le Jardin des Orpins occupe une partie centrale, inachevée, de part et d’autre d’une perspective constituée par les portes en enfilade, liant entre elles, les chambres d’éclatement. Un canal peu profond occupe la perspective et conduit le regard mais interdit la progression d’une chambre à l’autre. Les orpins, espèces capables de vivre sur un sol de béton, se déploient de part et d’autre du canal en compagnie de graminées et d’euphorbes ayant les mêmes conditions de vie. Le jardin est invisible par l’un de ses côtés et depuis une passerelle parallèle au canal et surplombant les chambres.

 

Le jardin des Etiquettes occupe une fosse rectangulaire située près du Dôme. Un substrat de faible épaisseur recouvre cette surface en dépression. Les plantes qui s’installent arrivent spontanément, par le vent ou les oiseaux. Au fur et à mesure de leur arrivée, elles sont identifiées et étiquetées.

Mission

Aménagement de jardins sur la base sous-marine de St Nazaire

Lieu

Saint Nazaire (44)

Etudes

2009 - 2011

Travaux

2009 - 2011

Maître d'ouvrage

Le Lieu Unique pour Estuaire 2009 et 2011

Groupement

Gilles Clément pour la création et Coloco pour la réalisation

Surface

2 hectares

Date & lieu

2009, Saint-Nazaire

Localiser sur Google maps

https://goo.gl/maps/M8R5S

Catégorie

Activation, Construction